Intervention de Mr Sobolewski

Mr Sobolewski est diplômé de l’Université Jagellonne, de Panthéon Assas, auteur de nombreux articles et livres et expert auprès du Parlement.  Il a travaillé à la création de la bourse dès 1994 dont il est devenu président en 2006.
La crise de 2008 a affecté la bourse de Varsovie dans la mise en place d’un marché ouvert aux capitaux mondiaux. Malgré ces fluctuations, Varsovie est devenue la 1ere bourse de la région  pour les sociétés cotées dès juin 2008 devançant Vienne.
La place de Varsovie a une situation de monopole en Pologne, mais bien sûr se trouve face à la concurrence des autres places européennes, d’autant plus que Varsovie est relativement chère du fait de sa taille modeste (moins d’économie d’échelle par rapport à Londres, Paris ou Francfort).
La bourse de Varsovie utilise la technologie de la bourse de Lyon. La dématérialisation a été introduite dès le début. La capitalisation du WSE a atteint 100 Mlds d’euros (PZU, PGE, Tauron), pour 80 Mlds à Vienne et l’écart se creuse. Le volume des transactions est également supérieur à celui de Vienne et Varsovie a été la première place pour le nombre d’IPOs en Europe.
En volume, le nombre des titres échangés se repartit entre trois tiers, 1/3 en provenance de l’étranger (dont 80 % de Londres), 1/3 pour les fonds d’investissement domestiques, 1/3 pour les individuels polonais. L’origine géographique des capitaux en valeur de transaction est difficile à établir mais on peut  estimer à 50 %  la part étrangère.
Varsovie essaye d’attirer les sociétés de la région. (Ukraine, Tchéquie). La crise a interrompu des projets avec l’Ukraine et la Hongrie.
New Connect ; le second marché (le seul de la région) a réussi à attirer 100 sociétés cotées depuis sa création en août 2007. Ceci est un signe optimiste sur l’état des PMEs en Pologne. Les informations demandées, les rapports trimestriels le rapprochent du marché régulé. Le passage à l’euro ne peut être que favorable en terme de risque et l’ère de la bourse nationale est terminée depuis 10 ans.